Association Internationale des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires

Le CES A DÉCLARÉ SA POSITION SUR LE NOUVEAU CADRE STRATÉGIQUE DE L'UE POUR LA SÉCURITÉ ET LA SANTÉ AU TRAVAIL 2021-2027

Lors de la session plénière du 22 juin, le Conseil économique et social (CES) a adopté un avis sur les "Principales priorités du projet de cadre stratégique de l'UE sur la sécurité et la santé au travail - 2021-2027".

Le rapporteur de l'avis, le Dr Kokalov, a présenté les principales priorités abordées dans l'avis, telles que les nouvelles formes de travail et la numérisation, la prévention du cancer, les petites et moyennes entreprises, etc. Le Dr Kokalov a noté que chaque année, il y avait plus de 3 millions d'accidents du travail en l'UE, dont 4 000 sont mortelles et 1 20000 personnes meurent d'un cancer lié au milieu de travail. En outre, plus d'un quart des travailleurs en Europe subissent un stress excessif lié au travail, mais 23% pensent que leur sécurité et leur santé au travail sont en danger. Les travaux visant à fixer des valeurs limites pour d'autres cancérogènes et mutagènes et d'autres substances dangereuses doivent rester une priorité absolue dans la future stratégie.

 

Dans son avis, le CES exprime son soutien au nouveau cadre stratégique, qui contribuera aux efforts des États membres pour des politiques nationales plus efficaces dans ce domaine. À cet égard, le CES recommande à la Bulgarie de préparer une analyse d'impact de la stratégie nationale en matière de sécurité et de santé au travail pour la période précédente. Le CES souligne également l'importance cruciale de la participation des partenaires sociaux à l'élaboration et à la mise en œuvre du cadre stratégique de l'UE sur la sécurité et la santé au travail pour la période 2021-2027, en tenant compte des différences spécifiques entre les États membres.

 

Dans l'avis, le CES soutient le développement d'un baromètre européen de la sécurité et de la santé au travail, qui conduirait à une amélioration de la base de données et à la collecte d'informations. Une attention est également accordée au besoin de ressources des inspections nationales du travail. Enfin, l'avis souligne que la nouvelle Autorité européenne du travail pourrait jouer un rôle important en garantissant des conditions de travail sûres et saines aux travailleurs frontaliers, aux travailleurs saisonniers et aux migrants.

 

Les conclusions et recommandations contenues dans l'avis pourraient être utiles aux représentants de la Bulgarie dans les institutions européennes pour l'élaboration, la discussion et l'adoption de la stratégie européenne en matière de sécurité et de santé au travail. L'avis pourrait être utilisé dans l'élaboration de la prochaine stratégie nationale pour la sécurité et la santé au travail en Bulgarie.

 

LE CES EXPRIME UNE POSITION SUR L'EXAMEN DE LA GOU...
Le CES DEMANDE LA MISE À JOUR DE LA LÉGISLATION SU...

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://aicesis.com/

MISSIONS

ORGANISATION

MEMBRES

ACTUALITÉS

ACTIVITÉS

PUBLICATIONS

 

AUTRES ORGANISATIONS

 

 ecosoc ilo  

 

Contact

 

fb  twitter